Publié dans Twitter, Web

Tweetdeck et les Custom TL de Twitter

Tweetdeck Custom Timelines

Il y a quelques semaines, Twitter annonçait la création des « cutom timelines » (ou « fils d’actualités personnalisés » pour les irréductibles francophones) !

Le principe est simple et plutôt sympathique : permettre à tout un chacun de devenir un agrégateur vivant ou un rédacteur en chef de sa TL.

Dans la pratique le service permet de sélectionner un tweet qui vous a plus, et que bien sûr vous estimez pouvoir intéresser d’autre twittos, et de l’intégrer dans votre propre TL qui ne contiendra que les tweets de votre choix.

Depuis sa dernière MAJ, le client Tweetdeck permet la gestion de ses fils personnalisés de manière conviviale et simple. Lire la suite de « Tweetdeck et les Custom TL de Twitter »

Publié dans Apple, Apps, Humeur, Twitter, Web

Applications mobiles : l’hypocrisie du gratuit

tweetbot-3

Voici plusieurs semaines que je peux lire sur Twitter des tweets rageurs à l’encontre de développeurs ayant l’audace, que dis-je l’arrogance de proposer des MAJ payantes de leurs apps.

Le dernier exemple en date est le studio Tapbots qui propose une version 3 payante de son célèbre Client Twitter Tweetbot !

En lisant ces tweets, je trouve les arguments avancés un peu limites et surtout très hypocrites.

Remettons un instant les choses dans le contexte !

Depuis que l’informatique personnelle est née, la plupart des développeurs commercialisent les évolutions majeures de leurs applications.

Personne n’est choqué de devoir à payer Adobe pour disposer de la dernière version de sa Creative Suite ! Personne ne crie jamais au vol quand Microsoft sort une nouvelle version payante d’Office !

Alors pourquoi crier au loup lorsque ce schéma se reproduit sur des applications mobiles ? Lire la suite de « Applications mobiles : l’hypocrisie du gratuit »

Publié dans Web

Evernote, oui ! Mais pour quoi faire ?

Apps

Vous connaissez sans doute le célèbre outil de prise de note Evernote disponible sur à peut près toutes les plateformes (dans le cas contraire j’espère que ce billet vous donnera envie de le découvrir) !

La fonction première de ce service est de prendre des notes. Partant de là l’utilisation en milieu professionnel semble évidente : prendre des notes en réunion, rédiger des mémos …

Mais pour un particulier, à quoi Evernote peut-il donc servir ?

Voici quelques idées tirées de mon usage quotidien sur ordi, tablette et smartphone !

Lire la suite de « Evernote, oui ! Mais pour quoi faire ? »

Publié dans Web

Mais où j’ai bien pu poster ce lien ?

En lisant le titre de ce post, vous devez vous dire « mais cette question je me la suis posée mille fois » !

Nous animaux e-sociaux sommes de grans générateurs de liens que nous n’hésitons pas à propager sur nos différents profils et réseaux.

Ainsi tout au long de se journée le réseauteur 2.0 like, +1, retweete, reblog, tumblerise, j’en passe et des meilleures.

Et au bout d’un moment lorsque l’on en vient à parler à un ami d’un article lu super intéressant sur l’évolutions des moeurs chez lesornithoriques d’Australie du Sud, s’en suit la sempiternelle question « Je peux le retoruver où ce lien? », à laquelle on répond systématqieuement sans trop y croire :  » Facile je l’ai posté sur Facebook il y a 2 mois ! ».

Et là c’est le drame : jamais on ne retrouve le lien !

Conscient de cette épreuve que nous webeux du 21ème siècle vivons au quoitdien, un jeu loup du web (qui doit bien avoir fêter ses 19 ans à l’heure matinale où j’écris ces lignes) a eu la brillante idée de créer un agrégateur de liens relié à la plupart des réseaux.

Son nom ? Faveous !

Le principe est super simple, vous vous rendez sur le site www.faveous.com, vous vous inscrivez gratuitement et ensuite vous ajoutez vos sources (Facebook, Twitter, Google Reader, Linkedin, Tumblr, Youtube …).

Quelques instants plus tard apparaît sous vos yeux embrummés par l’émotion, la liste de tous les liens propagés.

Faveous

Bien sûr vous pouvez les trier par réseau et ainsi ne visualiser que votre production sur Twitter, remonter le fil du temps pour retrouver les anciens liens, définir des favoris, repartager et même taguer les liens utiles afin de les retrouver plus facilement dans le futur.

Evidemment Faveous donne lieu à la création d’un profil visible par tous et peut même vous proposer des liens en fonction de l’activité des autres utilisateurs.

Pour les nomades, l’app Iphone (gratuite pour l’instant) existe bien évidemment pour vous permettre de vous ballader avec vos liens dans votre poche.

Tumblr_lryzcdgzxv1qduanx

Le CEO (bitch ?) Arthur Monnet (ça ne s’invente pas) promet de nouveaux outils pour favoriser la recherche mais en attendant même s’il peut paraître simpliste, on a affaire à un service efficace, ergonomique et répondant à un réel besoin des internautes.

Et n’est-ce pas ça finalement qui fait les vrais créateurs et les vrais bons outils ?

 

Publié dans Web

Mon humble avis sur Google + !

Depuis quelques semaines, les geeks, les réseauteurs en tous genres, les fans du web sont en ébullition !

La cause ? Tout simplement le lancement du nouveau jouet social de Google ! Alors il faut bien l’admettre, jusque là lire Google et Social dans la même phrase a toujours fait sourire ! Qui se souvient des fours successifs que furent Wave et Buzz ???

Mais dans le cas de Google +, la donne n’est plus tout à fait la même, le roi des moteurs de recherche souhaitant cette fois s’attaque à rien de moins que Facebook !

Mais qu’en est-il réellement ?

Dès l’inscription à Google +, on se retrouve en terrain plus que connu, on choisit un avatar, on remplit quelques zones censées donner quelques informations sur notre personnalité (que recherchons nous, quelle école a-ton fréquentée etc) !

Une fois connecté et après avoir recherché quelques têtes connus à ajouter à ses amis, là encore du connu, on peut publier du texte, des liens, des photos, de la vidéo, chatter, plusoyer (oui chez G+ pas de bouton « j’aime » mais un « +1 ») et commenter les publications de ses contacts !

L’innovation : les cercles ! Dans G+ on classe ses contacts par cercles, correspondant au choix aux affinités, aux relations nouées avec ces contacts (amis, famille ou pures inconnus) et surtout on choisit ce que l’on veut partager, ou pas avec chacun de ces cercles !

Pour les novices cette fonction peut paraître innovante, mais pour les baroudeurs 2.0, il y a quand même une sensation forte de déjà vu !

Car plutôt qu’un clone de Facebook, Google + serait plutôt un fac-similé du malheureusement peu connu Diaspora, le principe de cercles arrivant en tête des similitudes (sur Diaspora on appelle ça « aspects » mais les fonctionnalités sont les mêmes) ! La preuve en images :

La seule différence : là où Diaspora prônait l’ouverture d’esprit (sans doute conscient de ses limites) en permettant de lier son compte avec Twitter et Facebook, Google + joue les autistes en restant replié sur lui même !

Alors ce nouveau réseau connaîtra-t-il le même sort que les précédents essais sociaux de Google ?

A priori il n’y a aucune raison que Google + soit un four ! En une quinzaine de jours, le réseau comptabilise déjà (selon Google) plus de 10 millions d’inscrits ! Pour l’instant la communauté est toutefois moins grand public que Facebook avec globalement une majorité d’utilisateurs venant de Twitter plutôt que tu trop mainstream livre des visages !

De là à voir si G+ restera un jouet pour technophiles avertis où s’il saura transformer l’essai en gagnant les faveurs de la ménagère et hordes de jeunes accros au site de Zuckerberg, seul l’avenir nous le dira !

En tout cas pour son lancement Google + a su mettre les petits plats dans les grands tant en terme d’interface, simplissime et reposante par rapport à la surabondance de services proposés par Facebook, que de communication en arrivant à agiter la blogosphère !

Il s’agit en tout cas pour certains comme moi de pouvoir créer une nouvelle communauté orientée geekeries, en laissant ses contacts IRL bien tranquilles dans Facebook !

Alors si vous aussi voulez le découvrir, rendez-vous sur Google, et pour ceux déjà inscrits, n’hésitez pas à m’ajoutez à vos cercles en vous rendant sur mon profil !

Publié dans Twitter, Web

MAJ de la page « Ma vie 2.0 » !

De nouveaux réseaux sociaux apparaissent chaque jour (le dernier en date Google + évidemment) alors je profite d’un moment de lucidité entre 2 siestes (et oui je suis malade à crever aujourd’hui) pour mettre à jour la liste des réseaux sur lesquels j’interviens (ou pas )!

Une bonne occasion de découvrir d’autres facettes de ma personnalité !

Au programme : Beta Series pour les séries télé, Diaspora, iDenti.ca et évidemment Google + !

Bon réseautage et bonne lecture !

Publié dans Web

Il y a un réseau social pour ça!

Smbandwagon

Au début les dieux du web créèrent le réseau social, un endroit magique au sein duquel on pouvait partager son humeur, ses passions, ses pensées volatiles avec ses amis (ou pas)!

Très vite les utilisateurs de ces services se regroupèrent en groupes ou liste par affinités, par goûts musicaux, par envies …

Alors les dieux du web se dirent : et si nous créions des réseaux un peu moins généralistes qui ne parleraient de sujets précis et qui regrouperaient les vrais passionnés par ces sujets. 

Et c’est ainsi que nous, les fiers geeks 2.0 se retrouvèrent inscrits sur une foultitude de réseaux diverses et variés dans le seul but d’affirmer leur personnalité.

Voici une petite liste forcément non exhaustive des réseaux « spécialisés » que je fréquente ou qui ont juste retenu mon attention.

– Les réseaux professionnels

Plus besoin de les présenter, ils font partie des incontournables du web ou professionnels échangent, recrutent ou cherchent à être recrutés! (Viadeo , Linkedin)

– Les réseaux de gamers

Qui dit geek dit bien souvent gamer, il était donc forcément logique que nos chers manipulateurs de bâtons de joie se retrouvent pour partager leurs jeux du moment, leurs scores, organiser des challenges … (Raptr , Gamers Band)

– Les réseaux « culturels »

Que l’on souhaite partager ses coups de coeurs littéraires ou musicaux, découvrir de nouveaux écrivains ou simplement propulser ses propres textes ou morceaux sur la toile, ce sont forcément les endroits où il faut être! (Sens CritiqueWe Love Words)

– Les réseaux photos

Simples albums en ligne au début (Flickr) les réseaux photos deviennent de plus en plus spécialisés! Bien souvent couplés aux applications smartphone on retiendra Picplz et Instagram deux bons moyens pour les baroudeurs du web de photographier et de partager partout tout le temps pour la postérité!

Bien sûr de nombreux sites proposent d’autres idées, que ce soit pour la géolocalisation (Foursquare, le plus connu), la musique (Soundcloud) ou pour tout et n’importe quoi…

A vous donc de choisir quel réseau vous correspond ou de trouver celui qui vous manque!

En attendant partagez bien car n’est-ce pas là la raison d’être d’un réseau sur le web non?

Publié dans Web

Tu as fait quoi hier soir? J’étais sur Facebook!

Facebook-like-buton

Vous l’avez peut être remarqué, Facebook fait de plus en plus partie de nos vies.

Chaque matin, que ce soit en entreprise ou dans les cours d’école, chacun relate ce qu’il a pu y lire, voir ou commenter.

Quand on demande à quelqu’un si une connaissance que l’on a perdu de vue va bien, ce dernier ne nous répond plus « je l’ai appelé hier », mais « j’ai regardé sa page Facebook »!

Le service de Zuckerberg est ainsi devenu plus qu’un moyen de commenter le quotidien, il fait désormais partie de notre quotidien.

Mais chacun a sa propre manière d’aborder le service!

On m’a souvent reproché d’étaler ma vie sur Facebook (ou Twitter …)! Mais si on y regarde de plus près mon usage des réseaux sociaux est plutôt modéré. A quelques exceptions près (mon statut de futur papa en étant un exemple récent), je ne divulgue jamais rien d’important sur ma vie!

Qu’apprend-t-on? Que j’aime mon épouse, la pizza, la Fnac et mon chat! Que j’ai mangé des pâtes hier, que j’ai testé la 3DS!

En fait sur ma page profil on découvre plus mes centres d’intérêts que ma vraie vie.

Mais malheureusement tout le monde n’est pas aussi raisonnable!

Regardez donc les murs de vos amis et vous constaterez l’ampleur des dégats!

Entre les mamans qui se plaignent constamment de leurs gosses, les peines de coeurs à répétition des adolescents, les photos que l’on aurait jamais osé montrer à ses amies il y a encore quelques années, les échographies, les changements de statuts (célibataire, marié, en couple …), les tracas de la vie quotidienne, on a presque l’impression que Facebook est devenu un mur des lamentations.

Beaucoup étalent leur vie sans pudeur et sans réfléchir aux conséquences!

Le 1/4 d’heure de Warhol s’est transformé en une succession de secondes durant lesquelles chacun peut envoyer à la face du monde le commun de sa vie!

Alors quand j’en entends certains critiquer Facebook et sa politique très limite sur le respect des données privées, cela me fait plutôt sourire, car le problème de Facebook, ce n’est pas le service en lui même mais bien ce que les gens en font!

A méditer…

Publié dans Twitter, Web

RockMelt : le navigateur social!

Des navigateurs web, on en trouve des tonnes sur le web, que l’on soit Macien ou PCiste d’ailleurs!

Tous ont pour but de grappiller des parts de marché à l’ancestral IE ou à l’outsider de luxe Firefox, et mettent en avant leurs performances, leurs extensions…

Dernier arrivé dans la course : Rockmelt!

Rockmelt est un projet lancé par d’anciens membres de Netscape (pour les plus jeunes qui ne connaîtraient pas, n’oubliez pas Google et Wikipedia sont vos amis) qui a pour but d’intégrer nativement les 2 réseaux sociaux les plus prisés : Facebook et Twitter!

Bon avouons le, cette vision du navigateur n’est pas nouvelle, d’autres ont essuyé les plâtres mais sans jamais convaincre comme par exemple Flock!

Alors que peut donc avoir ce Rockmelt de plus?

Tout d’abord Rockmelt est basé sur Chromium (code open source de chrome) un système qui a déjà fait ses preuves! Ensuite la promesse de l’intégration des réseaux sociaux est totalement assumée et réaliste!

La preuve : après installation et un magnifique clin d’oeil à Mister Steve Jobs (voire capture tout de suite après), la 1ère chose que le soft demande est le login et le mot de passe de votre compte Facebook!

Une fois lancé l’orientation « sociale » semble encore plus  claire avec à gauche une colonne presque entièrement consacrée à Facebook (appelée Edge) proposant de mettre à jour son statut, de consulter et d’interagir avec les profils de ses amis.

A droite, un second edge permettant de consulter les tweets mais également de configurer tout un tas de boutons correspondants aux flux RSS de vos sites et réseaux préférés. Une fois les boutons créés un simple clic libère un pop up mettant en avant les derniers flux!

Le tout est plutôt joli bien pensé, passer d’un flux RSS à un autre est un jeu d’enfant, mettre à jour son profil tout aussi facile et partager ses trouvailles hyper simple grâce à un bouton share intégrant racourcisseur d’URLs et la possibilité d’éditer son tweet ou son post Facebook!

Car si Rockmelt se positionne sur un créneau c’est bien celui du partage! Envoyer à la face du monde les articles, les sites, les images qui nous ont séduites n’a jamais été aussi simple et bien mieux pensé que la plupart des extensions proposés pour nos navigateurs habituels!

Au final Rockmelt ne propose rien de plus qu’un browser classique personnalisé mais a le mérite d’offrir la simplicité et un côté couteau suisse fort agréable!

Alors bien sûr les plus râleurs diront que c’est du Chrome, que ce n’est pas nouveau, que c’est moche …

Mais après tout n’est pas ça aussi la preuve d’un succès à venir!

Malheureusement pour vous chers lecteurs ce navigateur est pour l’instant en beta privée! Alors pour le tester : une seule solution : s’inscrire sur le site http://www.rockmelt.com/ et être patient!

Pour les plus impatients, tonton Louyouk dispose encore de quelques invitations alors n’hésitez pas à m’en demander sur Twitter ou Facebook, mais n’oubliez pas : les premiers arrivés seront les premiers servis!

Publié dans Humeur, Twitter, Web

Ajout de la page « Ma vie 2.0 »!

Si vous me connaissez dans la vie ou encore plus sur le web, vous le savez, j’adore les réseaux sociaux!

J’ai donc ajouté il y a quelques semaines déjà, une page « ma vie 2.0 » reprenant une grande partie des sites sur lesquels j’ai créé un profil!

Chaque réseau est particulier du grand n’importe quoi de Twitter aux coups de coeur « culture » sur sens critique en passant par Raptr et Gamers Band réservés aux gamers!

Exhibitionnisme 2.0 ou simple curiosité, il faut bien l’avouer, dès qu’un nouveau site communautaire apparaît il faut que je m’y inscrive!

J’espère que vous en découvrirez de nouveaux grâce à cette page et que comme moi vous les aimerez!

Sur ce bon week-end 2.0!