Publié dans Apple, Objets connectés

Mon humble avis sur l’Apple Watch

aw

Et voilà, après des mois à économiser, à harceler ma douce, à visionner tous les tests possibles et imaginables sur Youtube, à compulser tous les articles de blog, ça y est, le père Noël est passé et mon précieux est enfin accroché à mon poignet !

Bref, j’ai craqué pour l’Apple Watch.

Après une semaine d’utilisation plus ou moins intensive, je vous invite, non pas à faire le tour du propriétaire (d’autres l’ont fait bien mieux avant moi) mais à découvrir mon avis sur ce bijou (au sens propre du terme).

Côté design, une révélation c’est une montre !

La première chose à dire sur cette Apple Watch c’est qu’il s’agit bien d’une montre. Très éloignée des 1ères tentatives de Samsung et consorts qui ressemblaient plus aux communicateurs de Star Trek qu’à un bijou, la Watch ressemble bien à une montre. Carrée certes mais une montre quand même.

Le design est élégant et épuré, la « digital crown » lui donne un aspect old school bienvenu, les boutons sont bien placés, l’écran plutôt joli et en plus malgré la technologie embarquée elle reste très légère.

Chose remarquable, le choix du système de fixation du bracelet, qui permet d’adapter son allure à la tenue portée et à varier les plaisirs. Car oui, étant fan de montres en général, j’ai toujours reproché les complications engendrées par les changements de bracelets. De mémoire seul Swatch avec sa Pop avait réussi à faire du bracelet un accessoire de mode facile à changer mais ce modèle s’adressait plus à l’époque à un public féminin.

Ici tout est simple, deux petits boutons sous le boitier permettent de retirer en 30 secondes chrono le bracelet pour le remplacer. J’ai choisi le modèle Nike assorti d’un bracelet blanc et gris qui lui donne un côté sport. Pour les tenues plus habillées, le bracelet nylon gris  la rend plus classe et passe partout.

 

Si en plus vous changez le cadran (logiciel) vous avez ainsi l’impression de changer tous les jours de montre et ça c’est top !

Côté applications natives : le strict nécessaire et l’efficace !

Passée cette 1ère impression purement cosmétique, que pouvait bien m’apporter cette Apple Watch. Parlons déjà des apps natives. Fidèle à ses habitudes, Apple propose les applications de base nécessaires, souvent calquées sur celles présentes sur l’iPhone.

Au menu : le calendrier, les mails (étonnamment très lisibles), les chronos, minuteurs et autres fonctions classiques (pour une montre), les SMS …

En plus, on retrouve l’app reliée au capteur cardiaque (très utile pour les sportifs), Plans (pour les personnes dénuées comme moi se sens de l’orientation), Exercice (pour les sportifs) …

Après une semaine d’utilisation celles que j’utilise le plus sont :

  • Rappels dont je me sers essentiellement pour la liste de courses (très pratique au poignet)
  • Les Timers pour la cuisine
  • Activité qui remplace de manière élégante et autonome ma Fitbit pour le suivi des pas effectués, km parcourus et calories dépensées au quotidien et qui au démarrage génère une application de suivi sur l’iPhone.

En résumé, l’Apple Watch propose tout ce dont on a besoin au quotidien et ce que l’on recherche dans un bracelet connecté.

A cela ajoutez les notifications déportées et vous avez tout ce qu’il faut pour survivre à vos journées sans avoir à sortir votre iPhone de votre poche toutes les 30 secondes. Car il faut l’avouer la fonction première de l’Apple Watch est d’être un écran déporté de l’iPhone. Elle ne fait pas grand chose de plus (si ce n’est tous les aspects liés à la santé et aux activités physiques) mais le fait de manière discrète et conviviale. Et elle fait cela très bien …

Pour un usage (semi) professionnel, il est très pratique de pouvoir consulter son agenda ou ses mails discrètement et en voiture de pouvoir dicter ses SMS sans avoir à tenir l’iPhone entre ses mains.

Côté applications tiers : ça se complique mais ça va quand même !

Comme tous les appareils pommés, l’Apple Watch dispose de son app store. Ne commencez pas à rêver, ce dernier est bien moins fourni que celui des appareils iOS. En le parcourant, vous trouverez de tout : des jeux, des apps sportives, des apps météo et news et autres joyeusetés en tous genres.

Ces applications sont bien souvent décevantes et peu tirent vraiment partie du mode de fonctionnement de la montre.

Au rayon réseaux sociaux : le vide intersidéral est là. Étant un utilisateur compulsif des réseaux sociaux, je me voyais déjà interagir avec la communauté depuis ma montre. J’ai très vite été déçu.

Facebook est aux abonnés absents, exception faite de Messenger qui a le mérite de bien fonctionner, Google + est fidèle à lui même (absent), Ello n’en parlons même pas et pour les autres pas grand chose…

Il y a quand même quelques exceptions. Instagram est bien intégré permettant de visionner son flux et les interactions très rapidement.

Swarm (l’application de check in de Foursquare) est elle aussi une réussite permettant de se géolocaliser et de chercker en quelques instants. Les Mayors compulsifs seront donc comblés.

L’autre application Foursquare (sorte de Trip Advisor) est elle aussi réussie en permettant de géolocaliser restos, bars autour de vous et d’accéder aux notes données par les internautes à l’établissement.

Pour Twitter : l’application officielle propose un résumé du fil d’acutalité et un accèse au Trending Topic. Pour accéder aux interactions avec vos followers, il faudra choisir un cleint tiers, de mon côté Tweetbot qui propose un résumé des follows, like et RT très pratique (mais qui ne propose ne fait que cela). En bref pour profiter de Twitter dans on intégralité il faut deux apps.

Côté News, il faudra vous armer de patience pour trouver une app réellement exploitable. J’ai porté mon choix sur BFM qui permet d’accéder au 3 dernières grosses news et à une time line des différentes infos de la journée. Chaque info est assortie d’un résumé et de la possibilité de lire l’article plus tard sur l’iPhone. Simple, élégante, bref bravo BFM (pour cette app et non pour votre chaine de télé).

Parmi mes apps quotidienne, j’ajouterai Evernote qui sur l’Apple Watch donne accès aux dernières notes enregistrées (de manière très lisible) de les rechercher en dictant des mots clés ou d’en ajouter à la volée, toujours avec le micro.

Le verdict ?

Au final, je ne suis pas déçu par cette Apple Watch. Le design est classe, les applications natives utiles, les fonctions de base bien pensées et l’ergonomie bien étudiées avec notamment le principe de scroll par la digital crown à l’usage bien plus pratique que l’utilisation de l’écran tactile. A ce sujet l’intégration de 3D Touch est un vrai plus en donnant accès aux options des apps et notifications par un appui plus poussé.

Les apps sont réactives, le temps de latence des Series 2 visiblement plus faible que sur le 1er modèle, et efficaces.

Les développeurs tiers ont encore une marge de progression pour faire de leurs apps de vrais applications Apple Watch mais parions que les ventes cumulées des différents modèles devraient les pousser à se surpasser.

En bref, l’Apple Watch Series est pour moi une réussite et correspond parfaitement à l’idée que je m’en faisais et aux attentes que je portais en elle.

Reste à tester les applications sportives, mais pour cela il faudra attendre que la météo redevienne clémente …

Publicités

Auteur :

Un peu geek, franchement musicien mais surtout râleur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s