Publié dans Gaming

Solatorobo : la DS a encore de beaux jours devant elle !

Depuis la sortie de la 3DS la plupart des observateurs prédisent une mort imminente pour la DS et sa petite soeur la DSi.

Ces annonces faites à l’emporte pièce sont à relativiser vues les dernières décisions prises par le management de Nintendo pour remonter les chiffres de ventes plus que médiocres de la console portable 3D (baisse de prix, jeux offerts …).

On peut encore plus douter de ces prédictions quand on voit la qualité de certains jeux sortis ces derniers moi sur la DS.

Le dernier exemple ayant vu le jour : Solatorobo.

Solatorobo est un action RPG, comprenez pour les non gamers un jeu de rôle privilégiant les phases d’actions aux combats gérés par le biais de menus.

L’histoire (que je ne vais pas trop dévoiler car après tout l’intérêt d’un RPG digne de ce nom vient souvent de son histoire) : dans un monde où les habitants sont des animaux, un renard nommé Red officie en tant que chasseur de trésors. Comme dans tout bon RPG, Red est accompagné de ses fidèles compagnons et dispose pour ses déplacement d’un appareil volant et pour ses explorations d’une monture robotisée ! Evidemment lors d’une de ses chasses notre ami se retrouve embarqué dans une quête dont il se serait bien passé afin de trouver le moyen de sauver le monde à la merci d’un immense danger (comme dans tout bon RPG qui se respecte).

Le principe : comme l’exigent les codes du genre, Red va devoir tout au long de son aventure réaliser une quête principale mais aussi des quêtes annexes qui lui permettront d’accroître ses capacités ainsi que celles de son fidèle robot. Et c’est d’ailleurs de ce robot que le titre tire une partie de son originalité ! Lors des habituels combats, c’est le robot qui est mis à profit par le biais de phases d’actions où il faudra non pas frapper ses ennemis mais réussir à les soulever pour les lancer au sol et ainsi leur infliger des dégâts. Evidemment chaque nouvel ennemi aura ses propres faiblesses ce qui donnera lieu à l’apprentissage de nouvelles techniques.

L’autre originalité du jeu est que le robot ne sert pas que pendant les combats, il servira de grue ou de treuil (un peu à la manière de l’exo-squelette bien connu des amateurs de la série Alien), mais se verra très vide doté d’ailes qui lui permettront de voler. Dans un premier temps d’îles en îles lors de séquences proches de la pateforme et ensuite au cours de courses en 3D reprenant certains principes bien connus de Mario Kart : les boosts, les objets …

Bref de la variété dans l’action …

D’un point de vue visuel, Solatorobo est une pure réussite. Les décors en 3D pré-calculée sont splendides et la manière dont le héros se déplace au sein de ces décors rappellera aux plus anciens d’entre nous les séquences d’exploration d’un Final Fantasy 7 ! Les séquences de vol elles sont en vraie 3D et démontrent que la petite DS en a encore sous le capot !

L’aventure est quant à elle loin d’être linéaire, en alternant exploration, combats (notamment au coeur d’une arène), courses aériennes et découvertes de nouvelles capacités pour le robot ! Le plaisir est d’autant plus rallongé, que de nombreux objets sont à collectionner (images, sons …) et que d’autres quêtes sont via une connexion internet !

Au final la DS se fend d’un superbe RPG qui démontre que la petite portable de Nintendo est la reine du genre et que surtout, si les éditeurs s’en donnent la peine, ses plus beaux jours sont encore devant elle !

Publicités

Auteur :

Un peu geek, franchement musicien mais surtout râleur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s