Publié dans Musique

Mon humble avis sur le dernier Linkin Park!

Ca faisait longtemps mais c’est décidé aujourd’hui le billet sera musical!

Il y a quelques jours je me suis décidé à acheter le dernier Linkin Park!

Bon avouons le tout de suite, ce groupe a toujours été incompris et me vaut quelques railleries de la part de mes collègues hillpainiens.

Trop pop pour les métalleux, trop agressif pour les fans de pop, Linkin Park a toujours représenté l’archétype du groupe à abattre.

Lancé en pleine effervescence Néo Metal, la formation US a toujours eu une réputation douteuse : opportunistes ciblant un public adolescent en quête de rébellion musicale (la présence du groupe sur les BOs de nombreux teen movies a du mal à envisager une autre possibilité) ou groupe intègre les avis divergent largement.

Pourtant Linkin Park a en 10 ans toujours évolué, d’un metal très (trop) commercial il a su renverser la vapeur il y a quelques années avec un album plus brut, plus rock, aux accents U2esques par moment (à la limite largement dépassée du plagiat assumé) montrant la volonté du groupe d’évoluer vers une autre musique.

Mais qu’en est-il de ce « A Thousand Suns »?

A la 1ère écoute, les habitués du quintette se sentiront perdus!

Beaucoup moins de guitares (voir quasiment pas), énormément d’influences électro (voir dance par moment)! Mais qu’avaient-ils en tête!

Après plusieurs écoutes on en vient à penser que le groupe s’est un instant pris pour un Radiohead période Kid A, remisant ses instruments au placard et choisissant la voie d’une musique plus barrée et moins abordable!

Car abordable, cet album ne l’est pas! On retrouve toujours une partie de l’identité Linkin Park: cette alternance entre vocaux pops, hurlés et rappés, cette volonté de mêler agressivité et mélodie mais il faut bien avouer qu’il est très difficile de rentrer dans cet album.

Très court (comme d’habitude) on se demande si le groupe a été jusqu’au bout de son idée ou a préféré se brider!

Au final on se retrouve avec un disque ni bon ni mauvais! Une espèce d’ovni incompréhensible tant les influences sont diverses (d’Underworld à Nine Inch Nails en passant par U2 pour le rare morceau comportant des guitares)!

Une chose est sûre après cet album on ne pourra que difficilement taxé le groupe d’opportuniste tant cet album risque de casser le lien avec le public adolescent de base!

A écouter donc sur Deezer pour se faire un avis constructif et à réécouter sans cesse pour enfin essayer de comprendre ce qui leur est passé par la tête!

Bonne écoute!

Publicités

Auteur :

Un peu geek, franchement musicien mais surtout râleur!

Un commentaire sur « Mon humble avis sur le dernier Linkin Park! »

  1. Linkin Park c’est de la soupe !!!
    Pas le meilleur du néo-métal en tous cas … Korn 94_00 rules !!! Mention pour Incubus et Coal Chamber, Deftones le second et Mass Hystéria pour la France !! Je n’aimais pas trop Limp Bizkit non plus, à part la reprise des Who « behind blue eyes » …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s