Publié dans Humeur

Les Vacances : à peine commencées, déjà terminées !

Comme 100% des Français, le mois d’août marquait la fin d’une attente de près d’un an. Enfin les congés!

Cette année direction Passy en Haute Savoie.

Au programme : ballades dans les villages pittoresques perchés sur les montagnes, visites (je vous conseille au passage le Musée d’Annecy), randonnées (vive les mollets en béton) baignades (un peu fraîche quand même l’eau des montagnes) et un peu de repos quand même.

Durant ce périple de 15 jours nous avons découvert cet environnement sauvage mais plaisant mais également la plaie des vacanciers : les cyclistes.

Eh oui si comme moi vous pensiez que Haute Savoie rimait avec St Bernards, Ski et Escalade, vous vous trompiez. Les routes pullulent de cyclistes masochistes et acharnés gravissant les sommets à longueur de journée et représentant une véritable source de stress pour l’automobiliste.

A part ça et contrairement à ce que pouvaient insinuer les descendant d’Alain Gillot Pétré, la météo fut clémente (une seule journée vraiment pourrie), un seul problème : 15 jours c’est vraiment trop court !

Aller plus que 50 semaines et ça recommence !

En bonus je vous livre quelques photos prises pendant ces 15 merveilleuses journées :

 

chalet

Le Chalet dans lequel nous logions

montblanc

Le Mont Blanc

cascade

Une jolie cascade au coeur de la Montagne

lacannecy

Le Lac d’Annecy

museeannecy

Le Chateau/Musée d’Annecy

lacgets

Le Lac des Gets

Publicités

Auteur :

Un peu geek, franchement musicien mais surtout râleur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s